Les Cures Conventionnées

Les indications thérapeutiques

Affections de l’appareil urinaire (AU)

Les affections rénales sont traitées en cures thermales par des actions diurétiques anticristallisantes, antispasmodiques et antalgiques anti-infectieuses et l’action sur l’épithélium urinaire des eaux thermales de Capvern. 

Infos pathologiques des calculs rénaux
Infos pathologiques des infections urinaires

Une infection urinaire peut-être simple ou compliquée.

Elle est dite simple (critères ANDEM3) lorsque tous les éléments suivants sont réunis : évolution depuis moins de trois jours chez une femme âgée de 15 ans à 65 ans, sans terrain à risque particulier (diabète, grossesse, insuffisance rénale, immunodépression, contexte hospitalier …), sans anomalie urologique particulière, sans épisode d’infection urinaire dans les trois mois précédents. Elle est dite compliquée dans le cas contraire. Une infection urinaire est dite sporadique s’il y a moins de deux épisodes dans les six mois précédents, ou moins de trois épisodes dans l’année précédente. Sinon elle est à répétition.

Bienfaits de la cure thermale de Capvern les Bains

Cystite à urines claires et autres sont traitées et guéries.
Outre l’effet anti-infectueux, l’eau de Capvern a une action sédative et antalgique considérable sur les vessies irritées et douloureuses.

Contre-indications spécifiques à cette orientation :
• Tuberculose urinaire
• Grande insuffisance rénale, insuffisance rénale chronique décompensée, glomérulonéphrite en phase aiguë, hypertrophie prostatique avec rétention.

Affections de l’appareil digestif (AD)

Les affections rénales sont traitées en cures thermales par des actions diurétiques anticristallisantes, antispasmodiques et antalgiques anti-infectieuses et l’action sur l’épithélium urinaire des eaux thermales de Capvern. 

Affections de l'appareil digestif

Les cures thermales de Capvern Les Bains vous aident à guérir de :

  • troubles dyspeptiques rebelles (brûlures épigastriques, pyrosis, digestion lente)
  • dyskinésies biliaires
  • lithiases vésiculaires
  • séquelles fonctionnelles d’hépatites
  • état pré cirrhotique dans toutes formes étiologiques
  • migraines d’origine hépatique
  • séquelles d’affections tropicales, en particulier les séquelles d’amibiase et de cholécystite
  • troubles fonctionnels intestinaux.

Capvern est reconnue comme la station élective des pathologies hépatiques tropicales.
Les cures thermales occupent ici une place de choix dans l’arsenal thérapeutique des affections hépatobiliaires.

Maladies métaboliques

De tout temps les patients sont venus en cure thermale à Capvern pour prendre en charge la goutte. La crénothérapie permet de diminuer le nombre de crises, voire l’arrêt des traitements médicamenteux.  

Maladies métaboliques

Les troubles du métabolisme AU /AD

La goutte et la diathèse urique

goutte mineure : associée à des règles hygiénodiététiques, la crénothérapie permet d’obtenir la disparition des crises, évitant les traitements médicamenteux
goutte moyenne : les cures thermales interviennent en complément de la chimiothérapie et permettent une cure de diurèse avec douche hyperthermale sur les métamériques des reins en acte crénothérapique complémentaire
goutte grave : la cure de diurèse seule permet de réduire les crises.
Les dyslipidémies : des résultats biologiques favorables obtenus en fin de cure thermale
Les états prédiabétiques : la cure de boisson d’eau sulfatée calcique et magnésienne de Capvern permet d’obtenir une baisse de la glycémie de 8 % en moyenne avec normalisation de ce taux dans 50 % des cas. La persistance de cette amélioration se retrouve au 6ème mois chez 45 % des curistes.

• Dyslipidémies – Hyperuricémie

• Surcharge pondérale et Obésité

• Prédiabète

Affections rhumatismales (RH)

Les soins rhumatologiques généraux et locaux procurent un effet décontracturant et myorelaxant par les hydrojets, douches à action proprioceptive, massages et mobilisation en piscine adaptée.

Plus d'informations

Les pathologies les plus couramment traitées aux Thermes de Capvern les Bains :

  • L’arthrose, une orientation majeure de la cure thermale de Capvern les Bains.L’arthrose dans toutes ses formes douloureuses, déformantes et invalidantes et dans toutes ses localisations.

    Le traitement thermal usuel de l’arthrose repose essentiellement sur des pratiques de balnéation en eau thermale, d’application de boues thermales, de kinésithérapie ou de kiné balnéothérapie, mais également des douches ou des étuves. L’évaluation de l’Amélioration du Service Médical Rendu par la cure thermale dans le traitement de l’arthrose est un des premiers thème de recherche auquel s’est attaché l’Afreth dès 2005, notamment par la promotion de l’essai clinique, intitulé « thermatrose »

  • L’arthrose cervicaleL’arthrose des cervicales ou cervicarthrose, est une pathologie très fréquente notamment chez les hommes et les femmes de plus de 50 ans. Elle se caractérise par une dégradation progressive des cartilages protégeant les articulations du cou. L’arthrose cervicale peut devenir une gêne au quotidien et provoquer des douleurs, une raideur de la nuque et parfois d’intenses maux de tête.
    Les soins dispensés à Capvern les Bains sur le traitement de l’arthrose des cervicales sont :

    1/ Les massages sous l’eau se font par effleurage, friction, et pression sous rampe thermale.

    2/ Les étuves des cervicales induisent un effet sédatif de la douleur.

    3/ Les applications de boue (fabriquée et conditionnée dans la station), ont un effet sédatif de la douleur de l’inflammation articulaire sous-jacente.

    4/ Les douches locales apportent une action stimulante et décontractante.

  • la lombalgie chronique
  • les pathologies dont on connaît l’importance de la maîtrise pondérale dans la prise en charge (sciatiques, cruralgies et névralgies cervicobrachiales)
  • les rhumatismes inflammatoires
  • les rhumatismes abarticulaires
  • les séquelles de traumatismes
  • les arthropathies microcristalines : goutte et chondrocalcinose